Sauvain Désinfection
Sauvain Désinfection

Frelons asiatiques

VESPA VELUTINA

comparatif frelon asiatique et frelon commu comparatif frelon asiatique et frelon commu

Le frelon asiatique a été détecté en Suisse en avril 2017. Un apiculteur a capturé une jeune reine, capable de se reproduire, à Fregiécourt, dans le canton du Jura, comme l’a indiqué l’association faîtière des apiculteurs suisses (voir lien ci-dessous). Son arrivée en Suisse n’est pas vraiment surprenante. Depuis sa première mention en France en 2005, cette espèce invasive n’a pas cessé de se disperser en direction de nos frontières. Originaire de Chine, l’espèce a également étendu son aire de répartition en Asie.

Le frelon asiatique est légèrement plus petit et beaucoup plus foncé que l’espèce indigène. Au contraire de ce dernier, il chasse pendant la journée d’autres insectes, y compris les abeilles sauvages, les guêpes et les mouches, d’importants pollinisateurs de nos cultures. Comme toutes les guêpes sociales, ils construisent des nids de cellulose, souvent en hauteur dans les arbres. Une colonie peut compter jusqu’à 1000-2000 ouvrières, qui vont mourir avec les vieilles reines lors des premières gelées d’automne. En hiver, seules quelques jeunes reines fécondées survivent, qui vont former une nouvelle colonie l’année suivante.

Dans les régions avec beaucoup d’apiculteurs, les abeilles domestiques constituent la source de nourriture principale des larves du frelon asiatique. En vol stationnaire, ils attendent les abeilles à la sortie de la ruche avant de les attaquer individuellement. Cela peut conduire à d’importantes pertes aux ruches. Les menaces pesant sur les autres insectes, en particulier les pollinisateurs, n’ont pas encore été évaluées.

Le rapport coécrit par Marc Kenis sur cet insecte et publié par l’Office fédéral indique que « la piqûre du frelon asiatique, bien que douloureuse, n’est pas plus dangereuse que cette d’une guêpe commune ou d’une abeille ». Malgré tout, en France, il y a eu plusieurs cas d’hospitalisations causées par cet envahisseur. Il est aussi fait mention d’un décès qui pourrait lui être attribué.

Le grand problème posé par ce nouveau venu se trouve dans le fait qu’il est très prolifique. Son nid contient trois fois plus d’insectes que celui de son cousin européen.

ATTENTION, les frelons asiatiques sont des insectes piqueurs.

Nid de frelons asiatiques en terre

Ennemi de nos abeilles

Chez nous, le constat et le devis sont gratuits !

N’hésitez plus, prenez contact avec nous sans plus attendre.

Plus d’infos →

Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement !
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.